Modèle NS

Née en 1936, c’est un petit modèle. Produit à quelques exemplaires, est aujourd’hui considéré comme une rareté par la critique.

Le chariot roule sur des galets guidés latéralement par un rail, même concept utilisé sur le modèle 20 et breveté en 1928; le mécanisme d’alimentation est avec une vis sans fin (trapézoïdale) à vue et avec le peigne pour l’avancement du chariot également à vue.Un levier est monté sur le peigne pour libérer la plaque pour des retours rapides d’avance.

Le réglage de la tranche se fait au moyen d’une tige de réglage reposant sur un château latéral, où 14 réglages peuvent être sélectionnés. La machine fonctionne avec le volant d’inertie solide classique (trois types ont été produits au fil des ans, un petit lisse, un grand avec une faible épaisseur et un concave moyen similaire à celui du modèle 9), où l’on trouve l’autocollant « v. Brevet Berkel « .

La lame, de 300 mm de diamètre, est montée sur l’épaule en forme d’arc avec la surface d’appui en verre opale blanc. L’affûteur est fixé sur l’arc métallique qui porte à la fois les protège-lames avant et arrière, il a une forme différente des affûteuses classiques, en fait tout est monté sur le capuchon qui sert à la fois de structure de support et de protection.

Le modèle NS est né sur la base du modèle NL, mais légèrement réduit en dimensions de fonctionnement, en effet, malgré la même base, le guide coulissant du chariot est plus court que 40 mm, ainsi que le chariot qui a une capacité utile de 200 mm au lieu des 240 mm de NL.

Catégorie : Étiquettes : , , ,